< KDE Localization‎ | fr
Revision as of 11:21, 20 May 2020 by Jjazeix (talk | contribs) (typo)
(diff) ← Older revision | Latest revision (diff) | Newer revision → (diff)

Processus de traduction des applications

Contexte

Vous désirez contribuer en participant à la traduction française de KDE ? Vous trouverez ici les étapes principales et des explications sur les outils fondamentaux de la traduction pour KDE.

Cette page traite plus particulièrement de la traduction des applications de KDE. Mais il faut savoir qu'il est possible de traduire :

  • les applications de KDE (i.e. l'interface graphique), ce qui correspond par ex. au contenu des menus, des boites de dialogue, etc. ;
  • les documentations des applications de KDE, ce qui correspond par exemple à la documentation accessible via le menu Aide ;
  • les sites web affiliés à KDE, par exemple fr.kde.org, techbase.kde.org, etc.

Le système d'internationalisation de KDE repose sur l'utilisation de gettext et ses fichiers aux extensions PO ou POT :

  • Les fichiers PO sont des fichiers de langue contenant la chaîne en langue d'origine (généralement en anglais) et sa traduction dans la langue idoine ;
  • Les fichiers POT sont des modèles de fichier PO (« T » pour « template », c'est-à-dire « modèle » en français). Chaque fichier PO a un fichier modèle POT afférent. Si une application n'est pas traduite dans votre langue, vous ne trouverez par conséquent pas de fichier PO et devrez partir du fichier POT.

Avant toute chose, sachez que si vous vous posez des questions à la lecture de cette page ou de toute autre page du site, la liste de diffusion (cf. paragraphe suivant) peut vous aider ! N'hésitez surtout pas à envoyer des courriers électroniques, nous répondrons avec plaisir.

Prérequis

S'inscrire

La première chose à faire est de s'inscrire sur notre liste de diffusion : KDE-Francophone. Vous pouvez vous inscrire à cette liste sur cette page. Bien sûr, si vous êtes arrivés jusqu'ici, il y a de fortes chances pour que vous soyez déjà inscrits sur la liste. Pensez bien à vous présenter sur la liste, en quelques mots ou quelques pages. Vous montrer est la première chose à faire : il faut que nous sachions que vous existez !

Réserver un fichier

Une fois inscrit, rendez-vous sur la page des réservations d'applications. Cherchez alors une application selon quelques-uns de ces critères :

  • elle n'est pas affectée : mention "Fichier à réserver" (obligatoire) ;
  • elle vous plaît ;
  • vous la connaissez ;
  • le nombre de chaînes 'à traduire' et 'à mettre à jour' ne valent pas zéro (fortement recommandé :)) ;
  • ces nombres ne sont pas trop grands pour une première traduction : quelques dizaines de chaînes, c'est honorable.

Essayez de choisir une application d'un domaine que vous connaissez (si vous n'avez jamais touché à un logiciel de traitement de texte, on vous recommande de ne pas chercher à traduire KOffice !).

Envoyez alors un courriel sur la liste de diffusion, KDE-Francophone, en précisant l'application que vous désirez traduire. Celui-ci vous répondra que la réservation est bien effective, ou vous préviendra si quelqu'un d'autre travaille sur le fichier...

Warning.png
Warning
Afin d'éviter que plusieurs personnes ne travaillent inutilement sur le même fichier, il est nécessaire de respecter strictement ce processus de réservation. Soyez précis et synthétiques dans vos e-mails afin d'éviter que la tâche de coordination ne devienne fastidieuse.


Installer Lokalize

En attendant que le coordinateur réponde à votre demande de réservation, prenez le temps d'installer et de configurer Lokalize. Lokalize est un logiciel à interface graphique permettant d'éditer simplement les fichiers de langue. C'est l'outil recommandé pour effectuer les traductions dans KDE. Outre l'affichage des chaînes à traduire, Lokalize vous permet notamment de :

  • rechercher la traduction d'un mot dans plusieurs bases de données en ligne ou en local ;
  • vérifier pour vous et automatiquement la conformité du fichier ;
  • vérifier l'orthographe (un correcteur orthographique est intégré au logiciel).

Du travail en moins, donc ! Pour disposer de Lokalize, il vous suffit d'installer le paquet lokalize, très certainement disponible dans les dépôts de logiciels de votre distribution.

Référez-vous ensuite à la page dédiée à Lokalize pour des précisions.

Traduire le fichier

Une fois que le coordonnateur vous a confirmé votre réservation, téléchargez le fichier, par exemple via le websvn disponible à partir de la page de réservation des applications. Il vous suffit de cliquer sur le nom du fichier puis sur download. Il est possible que le fichier s'ouvre dans le navigateur, au lieu qu'apparaisse la boîte de dialogue Enregistrer sous (c'est arrivé sous Firefox). Il vous faudra alors simplement faire Fichier > Enregistrer sous pour enregistrer votre fichier au format PO (enlevez le T si l'extension est POT).

Note
Vous pouvez également faire un Clique-droit > Enregistrer sous ... pour gagner du temps.


Les traductions font partie des projets KDE n'ayant pas migré vers Git et utilisant encore Subversion (SVN). L'article Subversion [E.N., KDE Community Wiki] vous explique comment utiliser SVN directement (sans passer par le websvn) si vous vous y connaissez un peu.

Ouvrez ensuite votre fichier. Les chaînes de caractères du fichier apparaissent en haut à gauche. Vous n'avez qu'à les traduire dans la boîte de frappe en bas à gauche. Vous trouverez ci-dessous le fonctionnement des ressources d'aide à la traduction et quelques trucs et astuces.

Ressources de traduction

Voici, par ordre de priorité, les endroits où chercher la traduction d'un mot :

  • Dico, un dictionnaire contenant la majeure partie des choix faits par l'équipe pour traduire le vocabulaire informatique et spécifique à KDE. Chaque fois qu'un terme est discuté sur la liste, le choix des traducteurs est mis à jour sur la page. Dans un souci de cohérence, adoptez la traduction de Dico. Si vous ne l'aimez pas du tout, vous pouvez toujours en parler sur la liste de diffusion.
  • La page de grammaire, récapitulant plusieurs règles de grammaire, mais aussi de ponctuation et de syntaxe.
  • Un bon dictionnaire bilingue, orienté informatique si besoin est.
  • La liste de diffusion, toujours prête à vous aider si les ressources précédentes n'aident pas ou ne vous satisfont pas.

Trucs et astuces

Accélérateurs clavier : les & dans les chaînes

Le caractère & précède une lettre désignée comme "accélérateur clavier". Cela vous permet de naviguer plus rapidement, et sans souris, dans les menus des applications. Ainsi la chaîne &File signifie que la combinaison de touches Alt + f permet d'ouvrir le menu File.

Comment traduire ces chaînes-là ? En respectant au maximum ces consignes :

  • si la traduction française inclut la même lettre que l'accélérateur clavier en anglais, définissez cette lettre comme accélérateur. Ainsi la chaîne &File devient &Fichier, et &Print Im&primer ;
  • sinon, définissez votre propre accélérateur clavier, en vérifiant toutefois que ce raccourci n'est pas utilisé ailleurs dans l'application, afin d'éviter les conflits, (cf. le paragraphe ci-dessous) et en recherchant la solution la plus intuitive.

Détecter les conflits entre accélérateurs clavier : il est possible de configurer KDE pour qu'il signale les conflits entre accélérateurs clavier. Il suffit de définir une touche (typiquement F8 ) qui vous permettra de faire apparaître la liste des doublons d'accélérateurs clavier de la fenêtre courante, en tenant compte des onglets et des menus.

Pour cela, éditez votre fichier ~/.kde[4]/share/config/kdeglobals. Repérez la ligne [Development] (si elle n'existe pas, créez-la). Sous cette ligne ajoutez ou modifiez la ligne : CheckAccelerators=F8. F8 est un exemple, vous pouvez y mettre la touche de votre choix. Désormais, cette touche active Dr. Klash, le programme de recherche des conflits d'accélérateurs clavier.

YOUR NAMES / YOUR EMAILS

Si vous rencontrez deux chaînes nommées YOUR NAMES et YOUR EMAILS, vous ne devez pas les traduire mais y ajouter les informations vous correspondant. Ces chaînes servent à garder une trace des traducteurs ayant travaillé sur le fichier :

  • si ces chaînes sont vides, dans la chaîne de traduction, mettez votre nom et votre e-mail,
  • si elles sont déjà remplies, rajoutez votre nom et votre e-mail après une virgule, en fin de chaîne.


Note
Ces chaînes ne sont pas présentes dans tous les fichiers PO et POT.


Finalisation du travail

Une fois toutes les chaînes traduites de façon la plus satisfaisante possible, il reste plusieurs opérations à effectuer sur le fichier avant de l'envoyer à la relecture. Ces opérations s'effectuent à l'aide de Pology, un outil d'analyse des fichiers PO. Pour l'installation de Pology, un tutoriel est disponible.

Warning.png
Warning
Ces opérations sont très importantes pour limiter le travail de relecture !

Utiliser Pology

Commencez par utiliser le module check_rules de Pology, qui vérifie que le fichier est conforme aux règles de syntaxe et de traduction définies par l'équipe. Pour savoir comment utiliser ce module, suivez ce tutoriel.

Passez ensuite le module check_spell sur votre fichier pour vérifier qu'il n'y a pas de fautes d'orthographe. Pour savoir comment utiliser ce module, suivez ce tutoriel.

Envoyer le fichier

Warning.png
Warning
Les fichiers sont en UTF-8, prenez garde à bien configurer votre outil de messagerie pour ne pas les abimer en chemin (voir ici pour les utilisateurs de mutt).

Par courriel

Quand le fichier ne génère plus d'erreur Pology (ou uniquement des faux positifs), vous devez l'envoyer au coordonnateur pour commit.

Vous pouvez envoyer plusieurs fichiers par message.

Dépôt des fichiers sur Nextcloud

À rédiger

Ktip.png
 
Tip
Bon courage pour vos traductions, et merci de votre contribution !

This page was last edited on 20 May 2020, at 11:21. Content is available under Creative Commons License SA 4.0 unless otherwise noted.